Comment devenir famille d'accueil ?

Publié le 25/08/2021 par la LPA-NF

Sans titre (2)

Les familles d’accueil sont très importantes puisqu’elles aident des animaux fragiles à se (re) construire et à retrouver une vie paisible. 

Qu’est ce qu’une famille d’accueil ? 

Les familles d’accueil prennent en charge un animal trop fragile pour rester au refuge. Elles l’hébergent et s’en occupent jusqu’à ce qu’il soit adopté. Le temps d’hébergement d’un animal varie en fonction de son espèce. Les chatons et les chiots sont rapidement adoptés mais les NACs restent un peu plus longtemps en famille d’accueil…

C’est une mission bénévole dont les frais sont pris en charge par l’association. La LPA-NF vous fournit tout le matériel nécessaire : la nourriture, les jouets, la litière, les accessoires … et s’occupe également des frais vétérinaires !

Sans titre (3)
Sans titre (4)

A quoi servent les familles d’accueil ?

Les familles d’accueil sont très importantes pour les refuges LPA-NF. 

En effet, elles prennent en charge des animaux fragiles tels que les chatons, les chiots, les NACs, les animaux handicapés … Leur aide permet d’alléger nos refuges. 

Elles socialisent et éduquent les animaux, ce qui augmente leur chance d’être adoptés. 

Les familles d’accueil donnent également toute l’affection et tout l’amour dont ces animaux ont besoin. 

Les FA permettent aux animaux fragilisés par un début de vie difficile de profiter d’un environnement calme et sécurisant. 

Qui peut devenir famille d’accueil ? 

Pour devenir FA, nous exigeons un logement ayant au moins une pièce séparée. 

En effet, dès l’arrivée de l’animal en famille d’accueil, il est placé en quarantaine pendant 15 jours. Ce processus permet de vérifier si l’animal est porteur de maladie ou non. 

Nous évitons également le placement provisoire de nos pensionnaires dans les familles ayant des enfants en bas âges. Les animaux ont besoin de calme et de repos !

Copie de Sans titre

Comment devenir famille d’accueil ? 

Pour devenir famille d’accueil, remplissez d’abord ce questionnaire en ligne :

Selon vos réponses, nous vous contacterons pour réaliser une réunion d’informations. 

Découvrez le témoignage de Mélanie, une nouvelle famille d’accueil qui nous aide depuis cet été. 

Je connais la LPA-NF depuis toute petite et cela fait plusieurs années déjà que je participe aux campagnes financières et alimentaires mais il a toujours été clair pour moi que le plus important était de donner de son temps et de sa personne, les animaux ont certes besoin d’être abrités et alimentés mais ils ont surtout besoin d’attention et d’affection.

Alors après le départ du “chat de ma vie” avec qui cette aventure était incompatible, nous avons décidé de profiter de la jeunesse de nos deux nouveaux potes à poils pour nous lancer. J’ai pu participer à une réunion d’information, nous avons complété nos dossiers et attendu “presque patiemment” grâce aux échanges que nous avons pu avoir sur le groupe avec les bénévoles “institutionnels”, que se présente l’occasion d’accueillir nos premiers chatons.

Un premier appel dans l’eau, les chatons proposés en FA ont le Coryza, on ne préfère pas pour une 1ère FA. Un samedi, un post, j’arrive au refuge de Lille, et me voilà repartie avec deux rouquins “sauvages” qui ronronnent dès qu’on les touche et une date à laquelle rappeler pour le vaccin.

Pas de chance, ils déclarent le Coryza, heureusement, le salarié que j’ai en ligne au refuge me guide bien, il ne me reste plus qu’à essayer de m’arranger pour que les aller-retour au refuge et chez le véto soient compatibles avec mon boulot…

Une semaine après leur arrivée, mon conjoint me montre un post du refuge de Roubaix qui cherche une FA pour un chiot trop mignon avec des oreilles de fou.

Même si je viens de perdre mon loulou après 17ans et demi de vie commune, il est hors de question qu’on laisse ce petit bout dans une cage.

Nous avons donc commencé notre expérience de famille d’accueil par deux chatons coryza et un chiot pas très éduqué.

Quand les chatons ont cessé de s’alimenter ou quand je voyais le chiot prêt à traverser la route en courant pour suivre un papier je me disais que s’ils étaient restés dehors, leur sort aurait été celé et j’ai su que nous avions eu raison de commencer cette collaboration avec la LPA-NF !

Chaque animal qui trouve sa place dans une famille c’est 10 à 15 ans de bonheur assurés alors à ceux qui m’avaient demandé “tu n’as pas peur de t’attacher?” si on s’attache, mais si je les garde, l’aventure s’arrête là et il y en a malheureusement encore beaucoup qui n’ont pas eu la chance de ces 3 là !

nb : Finalement -ce sont ces mêmes amis qui ont craqué pour mes 3 rouquins donc je ne les perds pas de vue

Merci à Mélanie et à toutes nos familles d’accueil qui nous aident chaque jour en prenant en charge de nombreux animaux dans le besoin.

Ne manquez rien de notre actualité, suivez-nous sur les réseaux sociaux !​